Nouvelle exposition au MBA : un rappel de la fragilité de la vie

Nouvelle exposition au MBA : un rappel de la fragilité de la vie - Actu de l'art

Dès fin novembre, le Musée des Beaux-Arts de Lyon présente sa nouvelle exposition « À la mort, à la vie ! Vanités d’hier et d’aujourd’hui », nous rappelant la fragilité et la beauté de la vie, mais également combien elle est précieuse et belle.

Une nouvelle exposition

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon nous fait découvrir près de 150 œuvres d’art (estampes, gravures, dessins, peintures sculptures et installations) issues de ses collections et de celles du Musée d’art contemporain de Lyon. Ces œuvres, s’étendant du Moyen-Âge à nos jours, démontrent la grande diversité de genres et de thématiques permettant aux artistes de mettre en lumière la fragilité et le prix de la vie. On pourra y voir la représentation de danses macabres, triomphes de la mort ou scènes de genres.  Des œuvres emblématiques du Musée des Beaux-Arts, telles que les Vanités de Simon Renard de Saint-André et de Pablo Picasso seront associées à des œuvres moins connues, nous permettant ainsi de découvrir de nouveaux tableaux évoquant le temps qui passe et le sens de l’existence. Un accrochage se conclue par une monographie de Delphine Balley, une artiste exposée au Musée d’art contemporain, et les photographies d’Eric Poitevin, artiste en résidence au Musée des Beaux-Arts.

La vanité, un art pictural

D’après le dictionnaire Le Robert, la vanité représente ce qui est frivole et insignifiant ; une chose futile et illusoire. Une vanité constitue ainsi une représentation allégorique de la mort, du temps qui passe, de la vacuité des passions et activités humaines. Si ce thème est très ancien dans le genre pictural, il devient un genre autonome à partir du XVème siècle et se répand en Europe tout au long du XVIIème siècle, jusqu’à resurgir au cours du XIXème et XXème siècle en tant qu’art contemporain et moderne. On peut citer notamment le triptyque La Guerre d’Otto Dix, ou bien Cambell’s Soup Cans d’Andy Warhol.

Côté pratique

L’exposition se déroulera du 27 novembre 2021 au 7 mai 2022, dans le cadre du pôle des musées d’art réunissant depuis 2018 le Musée des Beaux-Arts et le Musée d’art contemporain de Lyon. L’accès aux expositions temporaires est à 12 euros en plein tarif, et à 7 euros en tarif réduit sur présentation d’un justificatif. Le passe sanitaire est obligatoire pour accéder à l’exposition.

Vous souhaitez en savoir plus sur cette nouvelle exposition et préparer votre visite, nous vous laissons découvrir le site du Musée des Beaux-Arts juste ici !

Recommended Posts